L'Ombre aux Mascarets

Aller en bas

L'Ombre aux Mascarets

Message  Elron le Mer 6 Aoû - 0:19

[HJ : Contribution : Résumé de séance]

En provenance d'ICI

Le village est constitué de batisses en dur dont le toit descend jusqu'au sol. Il semble régner dans ce village une certaine animation, surtout en son centre. Les habitants du village sont des humains. Aratan et Elron approchent avec précaution du village. Leurs vêtements ne choquent pas de trop par rapport à ceux de la population ambiante. Il rentrent dans le village et les cris qui émanent du centre attire leur attention. Le parlé des habitants est presque compréhensible mais avec un très gros dialecte.

A l'approche du centre du village, au milieu d'un marché improvisé, plusieurs personne se trouvent autour d'une arène dans laquelle se battent deux mascarets...


- On approche... Séparons nous pour voir si on en apprendra plus...

Aratan part de son côté et moi je fais le tour de l'arène, vraissemblablement les mascarets qui ont tués l'émissaire viennent de cette ombre. Ils se battent dans l'arène en essayant de s'attraper la nuque afin de prendre le dessus sur l'autre, technique utilisée pour tuer l'émissaire. Je m'attarde près des éleveurs de mascarets et en interpelle un.

- Bonjour, je souhaiterais acheter des mascarets en grosse quantité à qui je peux m'adresser ?

L'éleveur reste un peu interloqué.

- Ké k'ti di? Ti parltrovit, j'quampren pa

Après être resté quelque peu interloqué moi-même j'essaie de parler plus lentement et ça a l'air de fonctionner... En résumé, j'apprends qu'il y a deux types de mascarets : le mascaret fait pour le combat et celui fait pour protéger. Dans le deuxième cas, il est possible d'utiliser les mascarets en groupe mais alors, il faut utiliser une herbe spéciale pour les empêcher de s'entretuer. Cette herbe permet en fait d'endormir l'instinct sauvage des mascarets et de pouvoir mieux les maîtriser en groupe.

C'est enfin ce que je peux obtenir de l'éleveur de mascaret après une longue discussion. Son patois est très difficile à comprendre et lui-même doit avoir énormément de difficulté à me comprendre...

La conversation terminée, je commence à faire le tour extérieur de la place de village. Je repère un autre bâtiment important muni d'écuries. Alors que je retourne vers le centre du village, je rencontre Aratan...
avatar
Elron
Bibliothécaire
Bibliothécaire

Messages : 1734
Date d'inscription : 21/07/2008
Age : 45

Feuille de personnage
Nombre de Points:
198/223  (198/223)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Ombre aux Mascarets

Message  Elron le Jeu 7 Aoû - 17:06

- Alors t'as trouvé quelque chose d'intéressant? Pur ma part, j'ai appris que les mascarets pouvaient manger une herbe qui les appaisent. Je ne suis pas parvenu à savoir où on pouvait acheter en grosse quantité des mascarets

- Oui j'en ai aussi entendu parler de ces herbes... Et je sais qu'à l'extérieur de la ville, il y a un dresseur de mascarets qui pourrait nous vendre beaucoup de mascarets. Sinon, ils n'ont pas vu de monture reptilienne dans l'auberge. Le coach ne s'est donc pas arrêté ici...

- On ferait bien d'aller voir chez ce dresseur... Méfions nous quand même au cas où ce serait lui le coach...

Elron et Aratan retournent sur leurs pas et quittent la ville par l'entrée qu'ils ont prise pour rentrer. Ils suivent la route rouge jusque la forêt et bifurquent vers la droite avant de rentrer dans la forêt. Plus loin, ils suivent un petit chemin qui mène à une autre clairière. Dans la clairière, il y a une ferme avec une grange. Ils approchent de la ferme et distinguent deux hommes près de la grange qui s'occupent de mascarets en cage. Sur le toit de la ferme, il y a des mascarets en liberté qui somnolent et profite du soleil. Les deux hommes ne correspondent pas à la description qu'on leur a faite du coach... Tout va bien...

Aratan et Elron approchent et l'un des deux hommes près de la grange s'adresse a eux avec un patois encore plus prononcé. Ils aprennent que leur interlocuteur n'est pas le dresseur de mascaret mais un de ses apprentis. L'apprentis leur présente le dresseur de mascaret et Elron engage la conversation avec lui.


- Bonjour, moi vouloir acheter beaucoup mascarets... possible?

- bjour ... et ces ti poutbatr ou pour tdefendre... pacque pou tbatre ... beucoup cte diffile endicod'un pou tbouger cte pas facile. oubin cte poudefénse et cte plus facile...

Le dresseur de mascarets fait un laius sur l'éducation des mascarets à Elron... Celui-ci suit la conversation avec du mal et parvient enfin à savoir de la bouche du dresseur qu'un homme du nom de Baal s'est déjà présenté à sa ferme pour lui acheter des mascarets. Il apprend que Baal est parti il y a quelques semaines avec des mascarets, un de ses apprentis et un cocher. Il est revenu hier mais sans son apprenti et sans ses mascarets... Il est reparti dans la maison du cocher et y séjourne toujours. Le dresseur indique l'endroit où le cocher habite... à peine à quelques centaines de mètres de la ferme.

Aratan et Elron sentent qu'ils touchent au but. Ils remercient le dresseur de mascarets et s'en vont dans la direction de la maison du cocher. Avant d'arriver à cette maison Aratan et Elron se préparent à la rencontre avec Baal.
avatar
Elron
Bibliothécaire
Bibliothécaire

Messages : 1734
Date d'inscription : 21/07/2008
Age : 45

Feuille de personnage
Nombre de Points:
198/223  (198/223)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Ombre aux Mascarets

Message  Elron le Jeu 7 Aoû - 23:09

- Bon nous y voilà... On devrait s'y prendre assez vite vu qu'on doit plus avoir trop le temps par rapport à l'échéance que le roi nous avait donné. J'avais pensé y aller seul, j'attrape Baal et je l'assome. Je l'emmène avec moi vers la prison de Jidrash et on convoque le roi pour faire parler Baal. Si Tadeusz avait été là il s'en serait occupé sur place, mais il n'est pas là... Qu'est ce que t'en pense ?

- Bha il y a de l'idée, mais beaucoup de lacunes... Comment je vais te suivre si tu pars avec lui ? Et si ca tourne mal ? C'est certain qu'on doit savoir pourquoi l'émissaire a été assassiné et qui est vraiment ce Baal... Ecoute, je vais rester en arrière et je te rattraperai en te suivant si tu l'emmènes. Si ça tourne mal, tu crieras un mot... "DAMNED"... Ce sera le mot qui me fera agir. Je lui enverrai des objets sur lui afin de le déconcenter. Laisse moi tout de même le temps d'aller préparer un premier objet.

Ainsi décidé, Aratan reste à l'écart de la maison du cocher et Elron s'avance à pas francs. Il s'approche de la porte et frappe à la porte. Un petit homme se présente à la porte.

- Bonjour, je cherche Baal. Le dresseur de mascaret là bas m'a dit que je pouvais le trouver ici. J'aimerais bien m'entretenir avec lui.

- Bjour jicompin ni bramin sketudi tiparlevit... ticherch qui?

- ho... Moi chercher Baal. Lui être ici?

- Bhaa vui... HEE BAAL... I DA KEKUN KI VOUT'PARLER

Un bruit s'élève du fond de la salle et des pas approchent... Un homme Grand et très musclé se présente devant Elron et s'adresse à lui sans aucun accent à travers sa barbe

- Bonjour, a qui ais-je l'honneur

Sans réfléchir, je lui envoie une droite bien calculée dans la mâchoire... Et à ma grande surprise, il évite mon poing sans difficulté. Pris par surprise, je reste perturbé par la facilité avec laquelle il a évité mon poing alors que je le prenais par surprise. Baal tend sa main vers la droite et attrappe une énorme épée.

- Hé bien les présentations étant faites, je pense que nous n'avons plus rien à nous dire monsieur. Je vais donc vous tuer tout de suite qu'on n'en parle plus.

- Bon, je pense qu'il doit y avoir un malentendu... Je ne pensais pas avoir à faire avec un Ambrien... Et voilà que vous en êtes un... Sachez que je suis moi-même pris dans un piège dont je ne peux m'extirper et que vous pourriez peut-être m'y aider...

- Je pense que c'est malheureusement un peu trop tard, j'ai rarement l'habitude d'aider les gens qui se présentent devant moi et qui essaient de me frapper sans mot dire. Bon qu'est ce que vous décidez... Je vous tue tout de suite ou vous sortez votre arme et vous mourrez en homme valeureux. Et en plus je suis pas Ambrien alors vous dégainez votre arme ?

Je sais que j'ai gaffé et je ne pense pas que cela va ce décider en parlant. Je recule donc et dégaine mon épée

- Hé bien, je vois que vous n'êtes pas si stupide...

Le combat s'engage. Baal pend très vite le dessus et frappe très fort. Elron ne fait que se défendre, ne pouvant rien faire d'autre. Il semble que l'arme d'Elron est de bien meilleur facture qu'il ne semble car elle résiste sans accoups.

Elron ne peux que reculer face aux attaques de Baal et il semble qu'il soit beaucoup trop fort pour qu'il se permette d'ouvrir une brèche dans ses attaques. Le combat dure quelques moments et Baal interrompt ses attaques et recule de deux trois pas.


Dernière édition par Elron le Ven 8 Aoû - 12:55, édité 2 fois
avatar
Elron
Bibliothécaire
Bibliothécaire

Messages : 1734
Date d'inscription : 21/07/2008
Age : 45

Feuille de personnage
Nombre de Points:
198/223  (198/223)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Ombre aux Mascarets

Message  Elron le Ven 8 Aoû - 11:40

- Bon on va pas se battre encore longtemps comme ça... Je constate que vous vous battez bien... Alors je vous propose de vous tuer de manière propre et nette si vous me dites comment vous m'avez suivi jusqu'ici.

- Ecoutez... Comment puis-je vous dire que je n'ai pas envie de me battre ni de mourir... Cela fait très longtemps que j'essaie de rencontrer une personne telle que vous et de surcroit de sang royal d'Ambre... J'essaie de vous faire comprendre qu'on m'a tendu un piège et qu'on m'a obligé à vous suivre. Quelqu'un possède quelques gouttes de mon sang et je n'ai pas pu faire autrement que de lui obéir.

- Qui est cet homme ?

- Le roi de Jidrash.

- Tiens donc, vous êtes à sa solde... Raison de plus que je vous tue alors... Et arrêtez de me dire que je suis de sang royal... Je vous dis que je ne le suis pas ! Comment m'avez-vous suivi !

- Je vous ai suivi avec un ami qui m'a conduit. Il doit être dans les parages prêt à intervenir.

- Je pense qu'on assez discuté maintenant...

Baal reprend le combat et mène toujours ses attaques régulières, je me contente toujours de se défendre. Les deux combatants s'éloignent de plus en plus de la maison et s'approchent de plus en plus de la ferme aux mascarets. Elron s'en est rendu compte mais son adversaire est trop fort pour le moment. Je change donc de tactique et décide d'attaquer à mon tour, mais après quelques minutes je ne suis parvenu qu'à ralentir le déplacement du combat. Baal s'écarte du combat et recommence à parler.

- Bon... Comment votre ami s'y est pris pour me suivre ?

- Il suit vos traces en regardant les portes que vous ouvrez à travers les ombres.

- De mieux en mieux... Vous choisissez vraiment mal vos amis! Et vous ne me donnez vraiment plus que le choix de vous tuer...

- Mais comment vous faire comprendre autrement que je n'ai pas envie de mourir ! Et si vous n'êtes pas de sang royal d'Ambre... Comment êtes vous parvenu à vous déplacer entre les ombres ? Il n'y a qu'une personne qui ait traversé la Marelle qui peux faire ça et seul les sangs royaux d'Ambre peuvent le faire...

- Vous n'avez pas beaucoup voyagé à ce que je vois. Bon gauche ou droite?

Un long moment de silence

- Laissez, je vais choisir moi-même.

Baal reprend ses attaques de la même manière qu'auparavant. Je passe à la vitesse supérieure, je tente clairement de faire reculer Baal en l'attaquant à outrance. Et ca fonctionne... Baal recule, mais se défend bien et parvient même à placer quelques attaques. Le combat s'est à nouveau rapproché des maisons. Baal se défend toujours mais parvient tout de même à placer une attaque qui touche ma jambe droite. Je recule du combat et baisse mon arme.

- Pourquoi voulez-vous absolument me tuer? Je cherche un des vôtres depuis si longtemps... Depuis que j'ai moi-même traversé la Marelle, je cherche à rejoindre Ambre pour enfin connaître ma famille... Pourquoi me reniez vous ainsi?

- Ecoutez pourquoi vouloir absolument rejoindre Ambre ? Pourquoi voulez-vous absolument connaître les membre de la famille royale d'Ambre... Tout simplement parce qu'ils seraient soit disant vos ailleuls ? Vous êtes né dans une Ombre, non ? Et moi de même je ne fait pas partie ni des Cour du Chaos, ni d'Ambre. Je défends mon Ombre et j'ai déjà assez de soucis ainsi pour ne pas avoir à m'occuper d'Ambre. Qu'avez-vous à gagner à aller en Ambre ??? Rien !

Je suis abassourdit par cette vérité qui vient de m'exploser à la figure... Le combat reprend de l'initiative de Baal et cette fois, Baal attaque à outrance. Il touche deux fois, une fois à ma jambe gauche et une autre fois à ma jambe droite. Je recule et redemande une pose dans le combat, ce que Baal m'octroie

- Mais que puis-je faire pour ne pas mourir?

Baal réfléchit ...

- Pour que vous ne mouriez pas et que je fasse de vous mon prisonnier, vous pourriez peut être appeler votre ami. Sa vie contre la votre me semblerait un bon marché.

- Mais DAMNED que vous ais-je fait pour que vous vouliez me tuer à tout prix!

Un long moment de silence se passe et rien ne se passe. Aratan n'intervient même pas à distance comme il avait prévu de le faire !!! Le visage d'Elron est pâle et ses yeux expriment une colère à nouveau ravivée par des blessures plus profondes que des blessures physiques

- Apparemment votre ami a choisi de vous laisser seul... Il ne faut jamais faire confiance à un habitant des cours du chaos. Vous êtes vraiment trop crédule...

Je baisse la tête et ne peux cacher ma peine d'avoir été trompé par Aratan...

- Aratan, montre toi maintenant, il sait que tu es là... ...

Rien ne se passe à nouveau. Les derniers mots prononcés par Baal font vraiment jaillir une colère presque irrationnelle de mes entrailles.

- ARATAN, SI JE TE RETROUVE, JE TE TUE !!!!!!!!! Et vous Baal qui me le demandiez... Oui! Je viens bien d'une autre Ombre ... Mais ce n'est pas pour mon Ombre natale que je fais tout cela, c'est pour une cité morte dont je suis le régent!

Elron se concentre et tente d'ouvrir une brêche dans l'ombre pour rejoindre Aratan

- Holà !!! Pas si vite !

Baal m'attaque à nouveau et me refrappe à la jambe gauche. Je mets le genou en terre. Ma jambe droite saigne abondamment. Je me lève difficilement et jette mon arme sur le côté.

- Je n'ai plus rien à perdre maintenant... Tuez moi qu'on en finisse vite !

Baal s'avance vers Elron, l'arme au poing, prêt à lui infliger le coup de grâce...

Alors que Baal va frapper, une flèche est tirée juste devant son pied. Elle vient de derrière moi. Le roi de kashfa est dans un arbre et tend un arc en direction de Baal.


- Tiens donc... Bonjour Luke, tu viens rechercher ton chien ?

- Ramasse ton arme Elron. Quand à toi, Dalt, je te conseille de ne pas faire un mouvement de plus. J'aurais du deviner que c'était toi qui étais derrière tout cela. Qui d'autre que toi aurait voulu que le pacte ne soit pas signé !?

- Tu tiens à nouveau à te battre contre moi ? La dernière fois j'ai pris le dessus sur toi.

- Peut-être, mais il reste certainement de l'énergie à Elron et je serai là pour l'appuyer. Peut-être qu'à deux on aura du mal à te battre, mais à un contre trois...

Une autre flèche atterrit aux pieds de Baal. Et Aratan sort un arc tendu à la main. Le roi poursuit.

- ... Tu n'auras pas le dessus ! De plus, maintenant que je connais où tu te caches, il me serait très facile de contacter Julian pour qu'il lance ses troupes à ta poursuite... Veux tu vraiment affronter les troupes de Julian ?

Baal rengaine son arme calmement.

- Très bien, je vois que je ne pourrai que battre en retraite cette fois.

Baal se dirige vers la route et s'y engage. Il prononce quelques mots et disparaît de notre vue.

- Ha oui, Luke, tu n'oublieras bien sûr pas de remettre mon bonjour à ta mère !

Elron a repris son arme et le roi ne souhaite pas trop tarder dans l'Ombre. Il sort une sorte de carte et se concentre dessus en demandant à Elron et Aratan de mettre leur main sur son épaule. Un long couloir noir s'étend devant nous et au bout du couloir, on distingue l'intérieur d'un bâtiment qui se rapproche très vite. Le roi fait un pas dans le bâtiment et tout le monde se retrouve dans le temple de la licorne à Jidrash.

- Retournez là ou on vous a laissé dans la prison et faites en sorte d'être toujours menotté. Je sais maintenant que c'est Dalt le protecteur d'Eregnor qui est derrière tout cela et je vais tout arranger. Faites vous discrets !

A ces mots, le roi sort du temple. Aratan et moi restons seul dans le temple. Aratan se retourne vers moi et me regarde. Son regard ne me quitte pas lorsqu'il disparaît à son tour. Je pars donc retrouver la prison de Jidrash seul.

Lorsque j'arrive au pied de la muraille de la prison. La corde ne pend pas au mur et je dois, avec beaucoup de mal et de souffrance, escalader le mur tout seul. J'arrive enfin à hauteur de la brêche dans le mur et entre dans la geôle. J'y vois Tadeusz et Aratan.

En route pour ICI

[HJ : Contribution : fin du résumé de séance d'Elron]
avatar
Elron
Bibliothécaire
Bibliothécaire

Messages : 1734
Date d'inscription : 21/07/2008
Age : 45

Feuille de personnage
Nombre de Points:
198/223  (198/223)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Ombre aux Mascarets

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum