Voyager, pont N°11

Aller en bas

Voyager, pont N°11

Message  Maitre de Jeu le Sam 23 Aoû - 18:20

En provenance d'ICI

Lorsque tu arrives au hangar, Elise, Tuvok, Ian et Seven-of-Nine sont déjà présents. Elise sourit à ton arrivée, Tuvok jette un regard intéressé à ta tenue, Seven-of-Nine lève un sourcil interrogateur et le lieutenant Ian regarde son combadge avant de te répondre.

"Nous misons le futur du Voyager et de tout ce Cadran sur votre capacité à éliminer une menace Borg. J'ose espérer que cet état guilleret est le signe extérieur de votre concentration."

Nulle trace d'humour ne peut être décelée dans cette remarque.

"Dès que la navette sera prête, vous partirez avec le lieutenant Paris qui s'arrimera au vaisseau Borg et vous permettra de forcer un sas de secours. Il restera à portée du vaisseau afin de vous récupérer au même endroit. Votre objectif reste la désactivation définitive des communications sans vous faire repérer. Si votre présence est dévoilée, la destruction des communications reste importante pour votre survie, mais plus prioritaire. En effet, même si vous parvenez à sortir, ils sauront que leur communication extérieure est désactivée et ils pourront la remettre à neuf. Au vu des difficultés rencontrées lors des simulations, il semble plus raisonnable d'envisager une solution de secours en vous fournissant du Synthex à chacun. Cet explosif est très volative et peut s'activer d'un coup de Phaser, même en faible puissance, aussi, évitez de jouer aux cow-boys ou d'être la cible de tirs ennemis. Utilisez le Synthex pour détruire le Générateur du bouclier pour nous permettre de détruire le vaisseau, le Déphaseur pour nous permettre de vous récupérer ou, en dernier recours, contre le Coeur du réacteur qui fera exploser le vaisseau et tous ses occupants..."

Envisager cette solution définitive pour les Borgs comme pour vous jette un froid dans le groupe de choc.

Lorsque vous attachez vos ceintures de Synthex, vous vous rendez compte que vous devenez des bombes humaines et qu'une erreur dans votre plan ne vous laissera que peu d'espoir de vous en sortir vivant. Une fuite d'énergie un peu trop proche de vous dans les couloirs du vaisseau Borg peut aussi propulser toute l'équipe Ad Patres. Et des fuites d'énergie, vous en avez traversées dans la simulation...

Chacun se charge de son matériel complémentaire, alors que le Lieutenant Paris passe sa tête hors de la navette.


"La Navette est prête à se frotter aux Borgs. C'est quand vous le voulez Lieutenant Ian."

"Soyez forts comme en simulation et revenez-nous entiers. Lorsque vous aurez désactivés les communications Borg, nous pourront nous entendre à nouveau. L'avenir de millions d'êtres vivants est entre vos mains."

Sur ces mots, le Lieutenant Ian se dirige vers la sortie du hangar à navettes. L'équipe anti-borg prend place dans la navette et les techniciens retirent les cales et autres protections empêchant votre décollage. Le Lieutenant Paris ferme la soute arrière et vous quittez la sécurité du Voyager pour le noir de l'espace.

En route pour ICI

Lieutenant Paris
avatar
Maitre de Jeu
Admin
Admin

Messages : 8271
Date d'inscription : 18/07/2008

Feuille de personnage
Nombre de Points:
10000000000/10000000000  (10000000000/10000000000)

Voir le profil de l'utilisateur http://ambre-belgique.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum