Oh mon bateau (Ranis)

Page 2 sur 11 Précédent  1, 2, 3, ... 9, 10, 11  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Oh mon bateau (Ranis)

Message  Ranis le Lun 24 Sep - 17:07

La réunion avec les autres capitaines n'est clairement pas à mon gout, mais je ne tente pas d'argumenter. Les pirates ne voudront pas discuter de toutes manières. Les ordres sont les ordres, je m'en arrangerai en temps voulu. Quoiqu'il en soit j'étais préparé à la bataille, j'avais mes méthodes, j'avais mon équipage, il était temps de faire parler la poudre ... enfin facon de parler étant donné que la poudre ne fonctionnait pas ici. Alors que la flotte à laquelle j'étais rattachée se mettait dans un semblant de formation, je patientais près de la barre de mon navire. Je regardais le vents s'engouffrer dans les voiles. Notre vitesse était lente pour le moment, je respirais l'air du large en tentant de me représenter la bataille dans mon esprit. Mais impossible de me la représenter sans risquer d'imaginer le moment où je croiserai Noelline.

*On se concentre ! J'affronte quand même la Marine Ambrienne*

Vent de tribord arrière, le vent ne donne avantage à personne pour l'instant. La houle n'était pas forte, le navire allait filer comme une goutte de pluie sur une vitre. Un temps parfait pour une bataille. Trop parfait. Le vent était en train de nous apporter des nuages. Le vent risquait être plus fort et surtout les vagues plus importantes. A ce moment là, la bataille risquait de dégénérer. Le tout était d'en finir rapidement. Le vrai soucis était ces pégases. Même si je souhaitais faire le moins de victime possible, ils allaient sérieusement nuire à ma survie et à celle de mon équipage. Alors que l'embrun me fouette le visage, je sais qu'il est temps de partir à la bataille. Une bonne inspiration pour me donner de la contenance avant de hurler mes ordres.

"Messieurs, j'espère que vous avez tous nettoyez vos chaussures parce qu'aujourd'hui on va botter le cul de la Marine Ambrienne ! Je veux tout le monde armé et prêt à défendre sa vie !"

Je me tourne vers Delran

"Nous risquons d'être en infériorité numérique contre ces pégases, préparez les filets de chargement et étendez les entre les ponts. Ca réduira leur mobilité et surtout le nombre de front qu'on risque d'avoir sur le navire. Je vais tacher d'occuper les navires ennemis pendant ce temps. Tachez d'agir ensemble, je vais faire en sorte que vous puissiez communiquer"

Une fois que je lui ai dis ces quelques mots, je me mets à monter vers la première plate-forme afin d'avoir une bonne vu de la bataille et surtout de l'endroit où je vais lancer mes sorts. Une fois en haut, j'essaie de trouver du regard les différents capitaines à proximités pour lancer mon premier sort. Au vue de la situation, une communication fluide et naturelle ne pouvait pas faire de mal

Spoiler:
Sort de Réseau de Communication lancé
avatar
Ranis
Bibliothécaire
Bibliothécaire

Messages : 1091
Date d'inscription : 12/01/2010
Age : 30

Feuille de personnage
Nombre de Points:
132/154  (132/154)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Oh mon bateau (Ranis)

Message  Maitre de Jeu le Mar 25 Sep - 13:18

Spoiler:
Réseau de contact nécessite d'avoir les personnes à vue / portée de voix, ce qui ne peut être le cas avec des personnes sur des bateaux différents lors du combat
Invoquant ton sortilège, tu prends contact avec 3 des 4 capitaines qui constituent ton groupe. Ces derniers sont surpris d'être ainsi apostrophés à distance, même si ton talent de sorcier et ton côté non-conventionnel sont connus de tous.

"De Corth ? Que signifie ?" Questionne La Palante, le capitaine de L'Amarille, dont l'autorité est respectée et reconnue par les autres de ton escouade.

La zone du combat n'est pas encore en vue, tandis que tes hommes sortent les filets, comme demandé.
avatar
Maitre de Jeu
Admin
Admin

Messages : 8271
Date d'inscription : 18/07/2008

Feuille de personnage
Nombre de Points:
10000000000/10000000000  (10000000000/10000000000)

Voir le profil de l'utilisateur http://ambre-belgique.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Oh mon bateau (Ranis)

Message  Ranis le Mar 25 Sep - 13:51

Un petit sourire s'affiche sur mon visage sans qu'ils puissent le voir. S'ils sont surpris, j'espère que leur capacité d'adaptation sera assez grande pour prendre conscience de leur avantage par rapport à l'ennemi. J'avais toujours eu un certain respect pour La Palante. J'ai rencontré ce capitaine il y a quelque mois, et j'avoue avoir toujours eu une certaine sympathie pour lui. Malgré la situation de combat approchant, ma voix reste nonchalante, presque chantante.

"Ne vous inquiétez pas, tout va bien. J'ai juste créé un moyen de communiquer rapidement. Je sais que c'est toujours un peu déroutant au départ mais vous verrez qu'on s'y habitue assez vite ... du moins normalement. Bien évidemment, si la communication vous dérange, je peux la stopper. Pour discuter, il suffit de trouver du regard au moins un de vos interlocuteur à vue"

Je laisse un temps aux personnes dans le réseau pour les autres capitaines de s'habituer à la nouvelle sensation et surtout apprendre à maitriser les paroles sur ce réseau.

"Capitaine La Palante, étant donné votre talent, je me disais que vous seriez la personne la plus apte à gérer un groupe de 5 navires"
avatar
Ranis
Bibliothécaire
Bibliothécaire

Messages : 1091
Date d'inscription : 12/01/2010
Age : 30

Feuille de personnage
Nombre de Points:
132/154  (132/154)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Oh mon bateau (Ranis)

Message  Maitre de Jeu le Mer 26 Sep - 14:11

La Palante étant un homme apte à voir un avantage tactique là où il se trouve, il ne se plaint guère de la manoeuvre.

"Cela me semble logique. Avec ou sans vos jouets magiques, voyez où je lance l'assaut et prenez simplement la même cible. Si vous repérez un danger, et que ce mode de communication est toujours actif, faites m'en part immédiatement et nous nous adapterons.

N'oubliez pas notre objectif, détruire un ou deux bateaux et nous retirer."


Les autres capitaines dans la boucle acquiescent sans rien ajouter.
avatar
Maitre de Jeu
Admin
Admin

Messages : 8271
Date d'inscription : 18/07/2008

Feuille de personnage
Nombre de Points:
10000000000/10000000000  (10000000000/10000000000)

Voir le profil de l'utilisateur http://ambre-belgique.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Oh mon bateau (Ranis)

Message  Ranis le Mer 26 Sep - 16:26

"Pour maintenir la communication, il suffit de rester à portée de vue. Je vais tacher de forcer les navires à se séparer. Mon premier assaut risque d'être violent et provoquer des remous, prenez gardes à vous. Avez vous des recommandations en ce qui concerne ces pégases qui vont nous rendre la vie difficile ?"
avatar
Ranis
Bibliothécaire
Bibliothécaire

Messages : 1091
Date d'inscription : 12/01/2010
Age : 30

Feuille de personnage
Nombre de Points:
132/154  (132/154)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Oh mon bateau (Ranis)

Message  Maitre de Jeu le Jeu 27 Sep - 15:47

"Les pégases ? Quels pégases ?"

Visiblement cette notion leur a échappé ou n'a pas été abordé lors des réunions de gestion tactiques.
avatar
Maitre de Jeu
Admin
Admin

Messages : 8271
Date d'inscription : 18/07/2008

Feuille de personnage
Nombre de Points:
10000000000/10000000000  (10000000000/10000000000)

Voir le profil de l'utilisateur http://ambre-belgique.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Oh mon bateau (Ranis)

Message  Ranis le Jeu 27 Sep - 16:58

"Ma Vigie en ont détecté, surement envoyé en éclaireurs. M'est avis qu'il peut y en avoir plus ... Quoi ? Vous pensiez vraiment que la Marine d'Ambre allait s'amuser à simplement nous accueillir à bras ouvertes ? Dans le pire des cas, il se peut aussi que nous soyons troublé par des troupes sous-marines rebmiennes. J'espère que vous êtes prêt à défourailler les gars. Parce que de toutes facons, il est trop tard pour reculer"

Accroché à un cordage, me maintenant ainsi en place malgré les remous et le vent, je cherche l'ennemi du regard puis regarde mon second.

"Monsieur Delran, suivez le Capitaine de La Palante en formation V"

J'inspire une bonne bouffée d'air alors que je vois la grand voile se dépliée en dessous moi. Une voile portant le blason De Corth. Une voile bleu avec dragon des mers noir dessus. Autant pour l'anonymat, mais quitte à avoir l'air reconnaissable autant l'être jusqu'au bout. Mon navire, le "Serpent de Mer Rageur", se mit à grincer alors qu'il soutenait le vent et qu'il commencait à se pencher. Mon regard reste porté sur l'horizon, je cherche l'ennemi, concentré, mon coeur battant dans ma poitrine. Quand j'avais combattu pour Ambre, je n'avais jamais connu cette excitation, c'était surement le danger qui provoquait cela
avatar
Ranis
Bibliothécaire
Bibliothécaire

Messages : 1091
Date d'inscription : 12/01/2010
Age : 30

Feuille de personnage
Nombre de Points:
132/154  (132/154)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Oh mon bateau (Ranis)

Message  Maitre de Jeu le Lun 1 Oct - 9:52

Et le danger se précise tandis que les milles défilent. Ce sont d'abord les pégases que vous distinguez à l'horizon, une centaine à priori. Ensuite, c'est la lumière de Cabra au loin, bien visible même en plein jour, qui guide les navires vers Ambre. Enfin, les voiles des navires prêts à se battre pour Ambre.

Des bateaux de guerre, de belle taille et bien équipés, la classe au-dessus des navires volés ou équipés à la hâte dont dispose l'armada pirate. Malgré leur nombre bien en dessous du vôtre, ils sont alignés en rempart face à Cabra, donnant une impression de force et de puissance ne pouvant que donner la chair de poule à vos marins, ne disposant pour eux que du nombre.

C''est l'attaque de la fourmilière face au tamanoir.
avatar
Maitre de Jeu
Admin
Admin

Messages : 8271
Date d'inscription : 18/07/2008

Feuille de personnage
Nombre de Points:
10000000000/10000000000  (10000000000/10000000000)

Voir le profil de l'utilisateur http://ambre-belgique.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Oh mon bateau (Ranis)

Message  Ranis le Mar 2 Oct - 4:46

Spoiler:
Afin de rendre le tout un peu plus clair, la discussion dans le réseau de capitaine sera de cette couleur

*Oh la vache, c'est vrai que ca impressionne tout de même. J'ai besoin d'un peu de temps pour la mise en place de l'assaut, si vous le permettez, je propose que nous stoppions pour leur faire face. Le temps risque d'être notre allié dans cette bataille. Nous avons plus de chance de vaincre si l'ennemi se divise*

D'accord ou pas, je donne mes ordres

"Réduisez la voilure ! Stoppez le navire et placez le en formation en ligne !"

Bon sang, ca allait être sacrément coton comme combat, mais l'excitation de la bataille ne cesse de me tenailler. Être aussi prêt d'action me met dans un état presque aussi nerveux que lorsque j'affrontais cette horde de poisson meurtriers. Je ne sais pas si c'était cette aventure dans la jungle qui avait fait sortir une telle chose en moi, mais je devais en profiter tant cela était possible. Alors que mon navire stoppait, je décidais de lancer mes sphères à la mer et leur ordonnait de se diriger vers les navires ennemis. Leur réseau en action, elles agissaient telle une seul entité, cela allait faciliter grandement la communication.

Spoiler:
Utilisation du Sort Orbe Vortex et Réseau de communication
Ordres donnez aux Orbes :
- Mettez vous en formation, avancez prudemment jusqu'aux navires.
- Une fois sur cible enclenchez la phase vortex.
- Une fois la phase vortex déclenché, tirez les explosions de glaces sur les navires alentours
- Si ennemis sous-marins détectés : les éviter et rejoindre la cible.
- Si évitement impossible : ordre de se défendre en utilisant les sorts explosions de glaces

C'était lancé, maintenant il était temps de lancer les hostilités en ce qui concerne le show. Je me dirigeais vers la proue de mon navire et appelait tout mes hommes à s'armer. L'ambiance devenait électrique alors que je me m'approchais de mes cordes, le buste gonflé par mon coeur battant la chamade, gonflé par l'adrénaline. Regardant mes hommes, la flotte ambrienne au loin faisant comme un mur de navire dans mon dos, je les regarde et leur lance un regard sans la moindre peur. Je prends appuie sur la rambarde, me maintenant en équilibre alors que je prends la parole fièrement.

"Voyez messieurs, voyez la flotte Ambrienne se tenant fièrement face à nous ? N'est elle pas magnifiquement chromée et ordonnée ? Ne montre-t-elle pas la force qui jadis vous gouvernait et vous manoeuvrait comme des moutons qu'on raser et qu'on dépieute ? Rappelez vous du passés, rappelez vous de cette armée qui semblait être tellement invincible alors que vous pensiez être si faible que vous ne pouviez qu'obéir ... Oui ... rappelez vous du passé. Rappelez vous de leur couardise, eux qui nous ont abandonné, eux qui nous ont laissés derrières comme des objets inutiles, eux qui ont fuit la queue entre les jambes quand le Chaos est arrivé pour tout dévastée. Regardez toute cette armada qui ne vous a pas protégé, une armada de couard et d'arrogants, une armada de soldats sans cervelle acceptant de voir les peuples qu'ils devaient protéger mourir sous leur yeux"

Mes mots m'emporte littéralement alors que je me revoie encore laissé sur l'ile déserte, pendant que je revoie le visage de Llewella m'envoyant dans des missions sans émotions, comme si j'étais un larbin. De ce Bénédicte trop arrogants pour reconnaitre mon avis sur sa protection magique. Sur ces soldats stupides et leur commandement obtus. Mon corps lui même exulte de rancune.

"Le Ambre nous a asservi mais nous lui avons survécu et nous nous en sommes libéré. Les démons ont tenté de nous détruire mais nous leur avons survécu et en sommes sortis libérés. Ces deux puissances qui nous faisaient tant trembler se sont anéantis pour nous laisser vivre une nouvelle ère. Une ère de Rétribution ! Une ère de Lumière ! Une ère de LIBERTE !"

Liberté, telle était le quotidien de la piraterie mais en cette heure, ce n'était plus de piraterie dont il s'agissait c'était une révolution. Une révolution qui risquait d'ébranler le géant mythique qui avait maintenu ces peuples dans la servitude.

"La guerre les a affaiblis, mais la bête est au pied du mur. Nous les frappons plus près qu'il n'ont jamais été frappé par nos peuples. Ce sont des féroces combattants, nous sommes des survivants. Ils défendent des terres et des intérets, nous défendons notre futur ! Déchainez la tempête dans votre coeur et la foudre dans votre sang. Nous fondrons sur eux comme des déferlantes une nuit d'Ouragan ! Compagnons ! Frères d'armes ! Aujourd'hui est un grand jour ! Aujourd'hui, le titan de jadis va entendre nos hurlements de rages, il va trembler alors que nous tirerons nos chaines sous ses jambes et apprendra, une bonne fois pour tout ce que chuter veut dire !"

Alors que je termine mon discours, je décide qui est temps d'un peu de pyrotechnique. Je lève alors les mains au ciel alors que des éclairs partes dans le ciel. Sans visée particulièrement. D'un coté, j'obéis aux ordres du capitaine et de l'autre, j'impose le doute chez l'ennemi, en particulier, l'ennemi aérien. Voyant cela il allait réfléchir à deux fois avant d'attaquer.

Spoiler:
Sort d'éclair lancé en pleine puissance dans le ciel, sans risque de foutre le feu à mon navire
avatar
Ranis
Bibliothécaire
Bibliothécaire

Messages : 1091
Date d'inscription : 12/01/2010
Age : 30

Feuille de personnage
Nombre de Points:
132/154  (132/154)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Oh mon bateau (Ranis)

Message  Maitre de Jeu le Mer 3 Oct - 12:44

La Palante, à qui tu viens de confirmer le poste de Leader n'est pas de ton avis. De plus, sur les 4 autres navires de ton groupe, 2 capitaines, non visibles, ne participent pas ou plus au contact.

*On ne recule pas, tous les navires lancent l'assaut ensemble. Nous allons crever leurs défense !*

Tu es donc le seul à ralentir et haranguer tes hommes, la plupart des autres navires de l'armada te dépassant.

Ton discours fait cependant ton office et donne un sentiment de force aux hommes sous ton commandement. Cela signale aussi la présence aux troupes d'Ambre d'un sorcier dans ce qui est désormais l'arrière des forces pirates, somme toute sa place lors d'un combat.

Les membres de ton groupe sont désormais à plusieurs encablures de ton navire, fonçant vers les vaisseaux ennemis. Pas certain qu'ils apprécient ce qu'ils prendront sans doute pour une certaine couardise en les abandonnant de la sorte.


avatar
Maitre de Jeu
Admin
Admin

Messages : 8271
Date d'inscription : 18/07/2008

Feuille de personnage
Nombre de Points:
10000000000/10000000000  (10000000000/10000000000)

Voir le profil de l'utilisateur http://ambre-belgique.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Oh mon bateau (Ranis)

Message  Ranis le Mer 3 Oct - 13:25

Ils n'ont pas voulu ralentir ? Tant pis pour eux. J'espère juste qu'ils ne seront pas pris dans le vortex le moment venus. Alors que je finissais mon discours, je décide de lancer mon plan, c'est à dire préparer la première offensive et pour cela, je touche la coque du navire et lance une petite incantation, qu'on pouvait prendre pour une prière mais il n'en était rien. Je ne bouge jamais inutilement, surtout dans un combat.

Sort Matériaux Défensif sur la coque du navire

Mes hommes chauffés à blanc, et ayant toute la place que je veux pour manoeuvrer, je donne mes ordres.

"Toutes voiles dehors ! Je veux de la vitesse ! Attachez moi ces canons solidement ca va secouer"

Mes pas me mène peu à peu jusqu'à la barre. Je dégage le timonier avant de prendre la prendre en main et de décaler légèrement mon navire sur Tribord. J'allais opéré un virage pour prendre le plus de vitesse possible. A mi parcours, un virage sur Babord, me mettra le vent de quart arrière. Je foncerai alors sur l'avant d'un navire Ambrien, tentant de lui couper la route, voir de lui arracher un morceau au passage.
avatar
Ranis
Bibliothécaire
Bibliothécaire

Messages : 1091
Date d'inscription : 12/01/2010
Age : 30

Feuille de personnage
Nombre de Points:
132/154  (132/154)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Oh mon bateau (Ranis)

Message  Maitre de Jeu le Ven 5 Oct - 10:17

Tu vires à tribord, mais te rends vite compte que tu ne pourras arriver à éperonner un navire Ambrien, ni même l'aborder. Les navires ennemis, toujours immobiles, sont alignés de manière trop proche pour espérer voir plus d'un navire passer entre eux. Comme vos ordres vous ont assignés un seul navire pour 5 des vôtres, on ne peut espérer que 2 ou 3 selon le tonnage, puissent passer à l'action, limitant les autres à assumer une première volée de flèches enflammées.

Tes vortex ne pourront donc éviter les navires amis, qui seront pris dans la tourmente.

Mais avant même que le contact n'aie lieu, tandis que vos navires sont relativements proches en chargeant de manière trop nombreuse une même cible, le ciel se perle soudain de gris. Tu mets un instant à comprendre de quoi il s'agit, avant de donner un coup supplémentaire à tribord pour t'éloigner de la zone de charge en faisant un semblant de demi-tour.

Les grosses pierres, lâchées d'une hauteur inouie, sans doute par des chevaliers pégase, tombe drue sur les navires brisant voiles, pont, coques et hommes. Le rassemblement compact des navires a permis que plus des 3/4 des projectiles touchent une cible. Malgré ta manoeuvre d'évitement, deux pierres tombent sur ton bateau, l'une sur la coque et l'autre crève le pont. Heureusement, ton sortilège évite que la carène ne soit percée, laissant ton bateau à flot et ne comptant qu'un blessé parmis tes hommes.

La pluie de pierre ayant disparue, tu peux constater les dégâts, nombre de navires étant empêtrés dans des voiles tombée au milieu du pont, de mats ayant percuté un bateau voisin et de navires prenant l'eau dont les hommes ne tarderont pas à se jetter à l'eau pour chercher à remonter sur un vaisseau entier.
avatar
Maitre de Jeu
Admin
Admin

Messages : 8271
Date d'inscription : 18/07/2008

Feuille de personnage
Nombre de Points:
10000000000/10000000000  (10000000000/10000000000)

Voir le profil de l'utilisateur http://ambre-belgique.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Oh mon bateau (Ranis)

Message  Ranis le Lun 8 Oct - 13:57

Alors que les pierres tombent sur mon navire, je me rends compte que mes hommes n'ont pas encore l'habitude de surveiller le ciel. Une erreur qui était en train de couter cher à nombre de marins dont les navires étaient en train de sombrer lentement mais surement. De mon coté, les dégats étaient loin d'être aussi important, grace à ma position de retrait et surtout à ma magie qui avait réduit le potentiel destructeur des projectiles à néant. Mais il n'empêchait que la situation était loin d'être idéale. Nombre de pirates étaient à l'eau d'autres allaient bientot se retrouver à nager pour leur vie. Pas question de les laisser dans l'eau de la sorte.

"Lancez les opérations de récupération ! Surveillez le ciel, rien ne dit qu'ils ont fini de nous bombarder ! Vigie, prévient moi si un navire ennemi bouge"

Alors que je donne mes ordres, je prends ma longue vue pour avoir un visuel sur mes prochaines cible. Les navires d'Ambres voulaient se la jouer en formation serrer ? Qu'à cela ne tiennent, ils vont regretter ce choix stratégique. Une fois que je trouvais de vue la coque d'un navire ambrien se trouvant au centre de leur formation, je me mettais à l'action. Tel un sniper, ma vision se porta sur ma cible. La ligne de flottaison de l'avant du navire. Il est temps de mettre la pression à mon tour. Alors que j'avais le parfait visuel je lancais mon sorts.

Spoiler:
Sort lancé Zone d'Intangibilité : Forme un énorme cube traversant de part en part la coque du navire et s'étendant au plus loin possible de chaque coté pour créer des zones d'intangibilité coupant l'avant des navires en question. En gros, je fais des jolis trou dans les coques au niveau de la ligne de flottaison. Ca va leur faire les pieds
avatar
Ranis
Bibliothécaire
Bibliothécaire

Messages : 1091
Date d'inscription : 12/01/2010
Age : 30

Feuille de personnage
Nombre de Points:
132/154  (132/154)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Oh mon bateau (Ranis)

Message  Maitre de Jeu le Mer 10 Oct - 13:47

Tandis que tes hommes se divisent entre la pêche au pirate et la surveillance du ciel, tu rends intangible la proue d'un bateau, qui fait pique soudainement du nez, perturbant tant les marins que les pirates entamant l'assaut.

Un marin crie soudain en indiquant un point sur la droite de l'armada.


"Regardez !"

Tu vois comme tout le monde arriver sur le flanc de l'armada un navire immense, surgissant des Ombres à en croire la déchirure qui zèbre le ciel, et fonçant sur le premier navire disponible. Il l'éperonne le brisant comme un fétu de paille, ralentissant à peine sa course, brisant une autre coquille de noix dans le même mouvement.

Impossible de prendre d'assaut un tel navire, sa hauteur empêche déjà toute tentative depuis votre pont. A n'en pas douter, voici le fameux galion du Prince Gérard que la Capitaine vous a ordonné d'ignorer.

Outre cette mauvaise nouvelle, tu entends les marins s'entraînant à la natation se mettre à crier. Comme tout le monde, tu vas observer ce qu'il en est et vois des hommes tritons de Rebma entraîner les malheureux au fond de l'eau.



Dernière édition par Maitre de Jeu le Ven 12 Oct - 9:26, édité 1 fois
avatar
Maitre de Jeu
Admin
Admin

Messages : 8271
Date d'inscription : 18/07/2008

Feuille de personnage
Nombre de Points:
10000000000/10000000000  (10000000000/10000000000)

Voir le profil de l'utilisateur http://ambre-belgique.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Oh mon bateau (Ranis)

Message  Ranis le Mer 10 Oct - 14:54

Génial, je me retrouve avec les tritons, la marine Ambrienne et le super navire surpuissant de Gérard dans ma zone. Des fois la chance, y a pas à dire ca vous poursuit. Mais pas question de baisser les bras pour si tot. Le fait est que mon petit sort de tout à l'heure a eu son effet : le navire visé s'est littéralement stoppé sur place. Le tout était de ne pas se faire capturer et d'aider un maximum les gens. Heureusement, je n'étais pas seul ici et la coque de mon navire était assez solide pour résister aux débris flottant ça et là.

"Delran ! Surveillez ce navire, s'il vire pour nous poursuivre déployez les voiles et faites nous partir de là !"

Je suis en train de me rapprocher du pont où les tritons sont en train de faire un carnage dans les naufragés. Je choppe un groupe de deux ou trois pirates passant à cotés de moi avant de leur donner leur ordres personnels

"Vous ! Allez dans la cale prenez des tonneaux de rhum, coincés un morceau de tissu imbibé d'alcool et ramenez les sur le pont !"

Je les laisse alors obéir, cela leur prendra du temps et je n'en ai, malheureusement pas beaucoup. J'interpelle alors deux voiliers à cotés d'un filets tiré entre les mats pour leur donner leur directives.

"VOUS DEUX ! Descendez moi ce filets et attachez y une cordes !"

Sauver tout ces hommes allait être difficile, mais pas impossible. Les bouées de sauvetages n'existent pas dans cette Ombre, mais la pêche, elle, existait bel et bien. Autant s'en servir. Le tout était d'avoir encore des gens à repêcher... Regardant hors du bastingage, je commencais à invoquer la seule force en notre possession capable de neutraliser les tritons de Rebma ... Tendant les mains vers la mer où se trouvent les troupes Rebmiennes, j'incante

Spoiler:
Utilisation du Sort Poisson Bateauphage : Ordre donnés, protégé les marins à l'eau et former un périmètre autour d'eux
avatar
Ranis
Bibliothécaire
Bibliothécaire

Messages : 1091
Date d'inscription : 12/01/2010
Age : 30

Feuille de personnage
Nombre de Points:
132/154  (132/154)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Oh mon bateau (Ranis)

Message  Maitre de Jeu le Ven 12 Oct - 13:54

Les marins obéïssent sans poser de questions, quoique tu sens comme un sacrilège de toucher au rhum. Cela mettra quelques minutes avant de remonter les tonneaux, d'auant qu'il y a fort à parier qu'ils en boiront une dernière lampée.

Tandis que l'on apprête le filet selon ta demande, les hommes t'observant sont ébahis de voir des poissons sortir du vide d'où tu les tires par poignée de dix, répétant tes ordres au fur et à mesure que tu les jettes à l'eau.

Après un moment d'acclimatation à l'endroit et sans doute à la salinité des lieux, ils finissent par définir qui sont les marins à protéger en se basant sur la menace réelle. Dès lors, les marins sont laissés tranquilles, tandis que les tritons ont de quoi s'occuper. Tu doutes que sur le long terme ils parviennent à l'emporter, mais l'effet de surprise et le désagrément te donneront assez de temps pour sauver les marins mouillés de ta zone et recevoir leur grattitude.

Le galion de Gérard arrose les navires proches de flèches, tout en étant désormais embourbé au milieu des navires qui s'enchevêtrent suite à son assaut destructeur. Comme les marins, respectant les ordres, ne cherchent ni à répliquer, ni à fuir, il ne peut plus être une menace sur le reste de l'armada, lui faisant perdre du temps dans des attaques distantes non adaptées sur le court terme. Le monstre est bloqué, ferré.

Tu vois, dans la ligne de défense des ambriens un de leur navire commencer à tanguer, cognant sur les bateaux pirates qui tentent de l'aborder. Tes Orbes Vortex viennent d'entamer leur aspiration.
avatar
Maitre de Jeu
Admin
Admin

Messages : 8271
Date d'inscription : 18/07/2008

Feuille de personnage
Nombre de Points:
10000000000/10000000000  (10000000000/10000000000)

Voir le profil de l'utilisateur http://ambre-belgique.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Oh mon bateau (Ranis)

Message  Ranis le Ven 12 Oct - 14:43

Le Vortex se lance, les tonneaux sont en train d'être préparé et les opérations de sauvetages sont sécurisé par la horde de poisson. Tout se passe plutot bien pour le moment et lorsque je vois le monstre mécanique de Gérard s'embourber dans les navires, j'avoue ne pas pouvoir retenir un petit sourire. Ainsi le colosse a toujours des faiblesses. Le filet est décroché mais il faut encore quelques secondes pour le préparer.

"Accrochez un cordage au filet ! c'est l'heure d'aller à la pêche messieurs. Lancez le filets aux naufragés et préparez vous à les remonter !"

Moi pendant ce temps je comptais bien continuer de ralentir le colosse. Les débris de bateaux le ralentissaient ? Voyons s'il y a de quoi rendre ces obstacles plus ... à la hauteur de la légende de Gérard. Je cherche alors l'avant du navire, si je veux le stopper c'est ici qu'il faut taper. Je tends la main vers ma cible qui est un amoncellement de mats, de cordages et de coques détruites avant de lancer mon sortilège.

Spoiler:
Sort Explosion de glaces près des débris à l'avant du navire de Gérard
avatar
Ranis
Bibliothécaire
Bibliothécaire

Messages : 1091
Date d'inscription : 12/01/2010
Age : 30

Feuille de personnage
Nombre de Points:
132/154  (132/154)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Oh mon bateau (Ranis)

Message  Maitre de Jeu le Lun 15 Oct - 13:43

Les navires et toute l'eau devant le Galion de Gérard se couvrent de glace, gelant bois, eau, hommes et probablement tritons, tandis que son avancée est ralentie soudain par son passage en mode brise-glace. Ils vont devoir réguler leur voilure s'ils ne veulent pas tirer trop en avant leur vaisseau.

Du côté des orbes, le navire ambrien commence à heurter les vaisseaux pirates, ne pouvant librement tourner sur lui-même. Dans cette configuration, il risque de se briser avant même que les orbes n'aient fini d'aspirer l'eau.

La pèche au marin se met en place, tandis que les hommes avec les tonnelets de rhum sont dans l'escalier.
avatar
Maitre de Jeu
Admin
Admin

Messages : 8271
Date d'inscription : 18/07/2008

Feuille de personnage
Nombre de Points:
10000000000/10000000000  (10000000000/10000000000)

Voir le profil de l'utilisateur http://ambre-belgique.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Oh mon bateau (Ranis)

Message  Ranis le Lun 15 Oct - 15:19

Alors comme ça le grand navire du grand Gerard a ses faiblesses comme tout les navires. C'est bon à savoir. Quand je pense qu'on en fait tout un flanc de navire et qu'au final, ca n'est qu'une coque ultra résistante avec une voile et une ou deux protection magique. Au final ca reste un navire qui a des problèmes de navire, rien de plus. Quoiqu'il en soit avec cette iceberg, je pense qu'il sera assez ralenti pour nous laisser terminer nos opérations de sauvetage. Je regarde alors le navire en train de tanguer dans le tourbillon formé par mes orbes. Y a pas à dire, elles sont efficaces au moins. Le fait est que ce sont ces navires pirates qui sont trop téméraire. Peut on leur en vouloir ? Quoiqu'il en soit, le carnage avait assez duré à mon gout. Il était temps de laisser une chance à ces Ambriens de tourner les talons. Je me dirige vers l'un des différents panneaux amovible et appelle un de mes matelots.

"Trouve moi de la peinture ou bien du verni et du sable. N'importe quoi pour écrire un message. Delran, tu y marqueras les mots suivants : "L'échauffement est terminé, tournez les talons où je m'énerve". Je reviens dans quelques minutes. Continuez l'opération de sauvetage. Le navire géant vous poursuit tenez vous au plan. Que les marins avec les tonneaux les installent sur le pont en attente. Qu'on ne les touche sous aucun prétexte, ca pourra nous sauver la vie"

Laissant alors mes hommes se préparer, je vais mettre la main à la pâte. Vérifiant que mon épée est à ma ceinture, je siffle dans mes doigts pour appeler Ylthion pour qu'il vienne s'enrouler autour de moi. Il a bien grandi le petit, au point qu'il s'enroule à la fois autour de mon bras et de mon torse.

*Mon petit Ylthion, soyons sport et laissons une porte de sortie aux Ambriens avant qu'il ne soit trop tard*

Proche de la coque, j'utilise ma longue vue pour trouver un point d'atterrissage à peu près sûr proche de l'officier en charge du navire dans le tourbillon en formation. Invisible, je m'infiltrerai proche de lui pour tenter un contact psychique à distance. Cela ne va pas être facile vu les remouds, mais avec un peu de coordination et en visant un endroit avec des cordage c'est tout à fait envisageable. Vu le bordel sur le pont, la plupart des marins ne se soucieront pas d'une petite bousculade. Allez quand faut y aller, faut y aller !

Spoiler:
Invisibilité sur moi suivi de téléportation pour aller sur le pont du navire en perdition
avatar
Ranis
Bibliothécaire
Bibliothécaire

Messages : 1091
Date d'inscription : 12/01/2010
Age : 30

Feuille de personnage
Nombre de Points:
132/154  (132/154)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Oh mon bateau (Ranis)

Message  Maitre de Jeu le Mar 16 Oct - 14:05

Délaissant totalement les ordres donnés par la Capitaine et abandonnant l'objectif de votre quintet, tu trouves un point d'arrivée sur le bateau ennemi, t'y téléportant immédiatement une fois invisible.

Dès ton arrivée tu béni ton intelligence d'avoir choisi un endroit près des cordes, car avec le roulis sur le pont, l'effet d'inertie t'aurait sans doute projeté dans l'eau. Devant toi, c'est le chaos, les pirates attaquant les marins d'Ambre à trois contre un, tout en subissant de lourdes pertes. C'est en étant au plus près de la bataille que tu constates la différence écrasante entre les qualités guerrières des ambriens par rapport aux ombriens. Si plusieurs marins de la cité éternelle sont au sol, blessés ou proche de la mort, c'est sans doute dû au facteur incontrôlable du bateau suite à ton sort conjuré.

Tu ne peux que t'en féliciter.

On est cependant encore loin d'une victoire des pirates, car leur nombre fond au soleil, beaucoup tombant d'ailleurs à l'eau suite au tangage.

Le capitaine du navire protège le timonier à un contre six, sans montrer une réelle faiblesse dans sa défense, usant même de l'effet de tangage dans ses déplacements, tel un artiste du patinage artistique.
avatar
Maitre de Jeu
Admin
Admin

Messages : 8271
Date d'inscription : 18/07/2008

Feuille de personnage
Nombre de Points:
10000000000/10000000000  (10000000000/10000000000)

Voir le profil de l'utilisateur http://ambre-belgique.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Oh mon bateau (Ranis)

Message  Ranis le Mar 16 Oct - 15:08

Et bien, moi qui pensait être trop léger avec mon sort, il marche vraiment bien en fait. Et encore là il n'est même pas à pleine puissance. Mais je dois me dépêcher d'atteindre le capitaine avec mes paroles. Avançant en faisant attention d'éviter les coups de lame, je me glisse proche du timon, profitant du chaos pour passer entre les mailles du filet. J'étais bien conscient qu'attaquer directement le capitaine, même avec mes piètres connaissance en combat ... d'ailleurs surtout avec mes piètres connaissances en combat ... risquait de nuire à mon envie de régler cela pacifiquement. Il me fallait neutraliser tout le monde. Ca allait surement en surprendre plus d'un mais bon, le tout était de bien doser la puissance. La mer agité, le roulis persistant, un accident était si vite arrivé. Prenant alors le timon comme cible, je décide de lancer mon sort de Casque Bleu ... haha casque bleu Rebma ... j'arrive à faire des jeux de mots même pendant une bataille. Mon esprit m'étonnera toujours.

Spoiler:
Vague Rebmienne avec assez de puissance pour les mettre sur le cul sans les envoyer bouler

Une fois le calme légèrement restauré, je décide d'intervenir dans le combat par la parole, surveillant de près le Capitaine Ambrien

"Ambrien, cessez ce combat, vous ne pourrez gagner. Nous sommes trop nombreux et bien trop efficace bien armés pour vous. Pirates, offrez lui le quartier à lui et son équipage. Moi, Capitaine De Corth vous l'ordonne ... oh et si vous ne voulez pas obéir sachez que c'est moi qui ai le pouvoir de stopper le vortex dans lequel vous êtes en train de vous enfoncer"

Laisser une porte de sortie à ces homme était le moins que je pouvais faire. Le soucis viendra au cas où le capitaine dise non. Dans ce cas, je comptais bien m'assurer qu'il soit hors combat à l'aide d'un sort de Stase. Privé de chef, et aussi privé de timon par la même occasion, le navire risquait d'être plutot difficile à gérer pour les défenseurs
avatar
Ranis
Bibliothécaire
Bibliothécaire

Messages : 1091
Date d'inscription : 12/01/2010
Age : 30

Feuille de personnage
Nombre de Points:
132/154  (132/154)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Oh mon bateau (Ranis)

Message  Maitre de Jeu le Mer 17 Oct - 12:37

La vague rebmienne utilisée à l'air libre et à courte distance n'a pas la puissance qu'elle peut développer avec un liquide, mais c'est exactement ce que tu souhaitais, renverser les gens comme des quilles. A ce petit jeu, tu fais un strike sur les pirates, qui tombent pour partie à l'eau avec le tangage en bonus. Le timonier parvient à rester agrippé à la barre, tandis que le capitaine se reçoit mieux, reculant mais en trouvant un point d'appui pour se stabiliser.

Dans le bruit de la bataille, ta voix ne porte qu'à une dizaine de mètres, de quoi te faire entendre du capitaine qui cherche déjà la cause de ce soufflé et son camp vu les dégâts sur les pirates. Ta voix lui permet d'y voir plus clair à plus d'un titre, une dague filant de sa main pour t'atteindre dans le ventre, une main au dessus de l'aine, à peine ta phrase terminée, te coupant le souffle.

Délaissant les pirates qui se relèvent dans son dos, il s'élance vers ta position en criant.


"Sorcier sur le pont !"

La dague dans ton ventre et le sang que tu perds indiquent clairement ta position aux marins d'Ambre proche qui ont perçu l'appel de leur capitaine sans avoir perçu tes paroles. Tu crois ne pas pouvoir réagir avant qu'il ne t'embroches, soufflé, mais tes orbes décident de déclencher leur explosion de glace à cet instant, faisant basculer soudainement le bateau de côté et te donnant un léger répit et le rassemblement de tes esprits. Récupérant de la surprise, qu'il t'attribue sans doute, le capitaine sera sur toi dans moins de 3 secondes.

Préciser que tu souffres serait inutile.
avatar
Maitre de Jeu
Admin
Admin

Messages : 8271
Date d'inscription : 18/07/2008

Feuille de personnage
Nombre de Points:
10000000000/10000000000  (10000000000/10000000000)

Voir le profil de l'utilisateur http://ambre-belgique.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Oh mon bateau (Ranis)

Message  Ranis le Mer 17 Oct - 13:39

Alors que je reprenais mes esprit, voyant la lame dans mon ventre, je ne pouvais m'empêcher de me faire la réflexion que peut être je devrais cesser de trouver des issues pacifiques dans des conflits. Ce serait tout de suite plus facile pour moi et surtout plus en accord avec les personnes qui m'emploie en général. Prenons cette situation. Si je n'avais pas tenté de la résoudre en laissant une chance à cet officier. Peut être que j'aurais pris ce bateau de puis déjà quelques secondes sans la moindre blessure. Encore une blessure. Heureusement, celle ci ne semble pas avoir touché d'organe vitaux malgré le fait qu'elle fasse un mal de chien. Mais revenons à notre affaire, à ce capitaine qui vient d'appeler à l'aide sur le pont. Celui là même qui se lève pour me finir, pensant surement que je suis un pauvre sorcier à peine solide. Il ignore surement que j'avais survécu dans la jungle tropicale, attaqué par des hommes poulpes, des singes et des hommes poissons...

Spoiler:
Explosion de Froid concentré un maximum sur lui afin de réduire la "déflagration" mais augmenter ses effets locaux (sort provenant de mon corps donc instantané), je vais le transformer en surgelé.

Si la distance entre lui est moi est trop faible et me mets en danger, je me téléporte (aussi en instantané, pour m'écarter et j'utilise mon sort d'explosion de froid quand même

... et que si je rechigne à salir mes sorts pour l'assassinat, je n'ai plus aucun remord à les utiliser pour tuer si l'on me provoque. Cette dague dans le ventre est une provocation qui est déjà bien trop arrogante à mon gout.

"Ainsi soit il"
avatar
Ranis
Bibliothécaire
Bibliothécaire

Messages : 1091
Date d'inscription : 12/01/2010
Age : 30

Feuille de personnage
Nombre de Points:
132/154  (132/154)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Oh mon bateau (Ranis)

Message  Maitre de Jeu le Lun 22 Oct - 11:02

Trois secondes, c'est bien plus qu'il n'en faut pour jeter un sort instantané, ne réclamant qu'un doigt pointé pour viser ta cible. Le capitaine n'est cependant pas né de la dernière pluie et sait les dangers liés à un sorcier. Il se jette de côté, par-dessus la balustrade pour éviter le tir, profitant de la différence majeure entre vous au niveau combat. Seul ton timing lui était inconnu, les mages n'ayant pas pour capacité de jeter des sorts en instantané, aussi ton tir, s'il loupe sa cible, touche l'arrière de la jambe gauche du capitaine, la gelant immédiatement et devenant un poids mort dans son saut. Il touche la balustrade lourdement, basculant tête la première vers le niveau inférieur, sans savoir se réceptionner et donnant le bruit d'un vase que l'on casse à l'aterrissage.

Toute cette animation n'est pas passée inaperçue de l'équipage, incitant déjà 4 marins d'Ambre de se détourner de leurs pirates pour se diriger vers le mage que tu es. Les dagues sortent de leur étui pour voler dans un instant vers leur cible.
avatar
Maitre de Jeu
Admin
Admin

Messages : 8271
Date d'inscription : 18/07/2008

Feuille de personnage
Nombre de Points:
10000000000/10000000000  (10000000000/10000000000)

Voir le profil de l'utilisateur http://ambre-belgique.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Oh mon bateau (Ranis)

Message  Ranis le Lun 22 Oct - 15:07

Engelures sévères, membres totalement réduit en bouilli, refus de se rendre alors qu'ils sont en train de sombrer, j'avais encore un peu de respect pour la marine Ambrienne. En ce qui concerne leur intelligence, je suis toujours aussi déçu. Malheureusement pour eux, ils veulent combattre dans ma petite apocalypse. Moi j'ai d'autre chats à fouetter. D'autant que gaspiller mes sorts contre ces pécores seraient bien trop de gaspillage. Alors que les pas des marins approchent, je suis déjà en train de préparer mon départ par téléportation. Quand les 4 nouveaux assaillants débarquent, je leur fais un petit signe de la main en leur disant :

"Négociation terminée"

Spoiler:
Téléportation pour rejoindre mon navire

Je disparais pour retourner sur mon navire. Laissant ces fous de guerres au milieu de mon vortex et de mes blocs de glace. Nous verrons s'ils s'en sortent mais qu'on ne dise pas que je ne leur ai pas laissé de chance. Avec une dague dans le ventre, je ne peux me permettre de faire la nouba. Je ne peux pas me permettre de mourir non plus.
avatar
Ranis
Bibliothécaire
Bibliothécaire

Messages : 1091
Date d'inscription : 12/01/2010
Age : 30

Feuille de personnage
Nombre de Points:
132/154  (132/154)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Oh mon bateau (Ranis)

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 11 Précédent  1, 2, 3, ... 9, 10, 11  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum